L'éducation au goût

 

Actions au cours de l'année scolaire 2017-2018

Le développement de la plateforme Agrilocal86 est au cœur d’une démarche plus globale, visant à la lutte contre le gaspillage alimentaire, le tri et la valorisation des biodéchets, l’éducation au goût, le retour à la saisonnalité, l’équilibre nutritionnel et la valorisation du territoire et de ses richesses.

Par conséquent, afin de sensibiliser les élèves aux thématiques d’approvisionnement de proximité et d’alimentation durable, et ainsi aider au déploiement du dispositif Agrilocal86 dans les collèges, le Département a confié aux Centres Permanentes d'Initiatives pour l'Environnement (CPIE) Val de Gartempe et Seuil-du-Poitou la mission d'assurer des activités pédagogiques : intervention au moment du repas, visite de ferme ou d’exploitation agricole, jeux éducatifs pendant une heure de classe.

À l'occasion de ces actions, plus de 13 000 demi-pensionnaires seront concernés par ces activités.

L'exemple du collège Irène et Frédéric Joliot Curie à Vivonne au cours de l'année scolaire 2016-2017

De janvier à juillet 2017, le collège a été expérimentateur de la plateforme « Agrilocal86 ».

C’est un collège où la prise en compte de l’environnement est visible et sert de support pédagogique aux enseignants. Du fait de l’effectif de cet établissement et compte tenu de la phase dans laquelle se trouve l’établissement dans le projet, quatre animateurs ont assuré cette intervention.

Séances 1, 2, 3 et 4 : découverte du projet « Agrilocal86 » et sensibilisation aux thématiques liées au projet

Objectifs :
- Découvrir de façon ludique le projet Agrilocal86,
- Comprendre les enjeux sociaux et environnementaux du projet.


Les animateurs du CPIE Val-de-Gartempe ont présenté à 140 élèves de 6ème les objectifs du projet, les acteurs et le format des interventions.
Puis en sous groupe, les élèves sont allés sur les quatres stands proposés par le CPIE.

  • Stand gaspillage alimentaire : les élèves devaient, après avoir observé un frigo pédagogique, trouver des gestes qui permettent au quotidien d’éviter le gaspillage alimentaire.

  • Stand saisonnalité : les élèves devaient replacer les fruits et les légumes dans leur saison de récolte en Poitou-Charentes.

 

  • Stand poids carbone : les élèves comparaient l’impact environnemental de deux aliments a priori identiques (ex : pomme d’Afrique du Sud et pomme locale ou encore eau du robinet et eau minérale). Grâce à ces comparaisons, les élèves pouvaient en déduire pourquoi un aliment pèse plus ou moins lourd pour la planète.

 

  • Stand « Alimentation à travers le monde » : à partir de l’exposition de Peter Menzel « hungry planet », les élèves ont comparé leurs propres habitudes alimentaires avec celles des familles photographiées et identifié leurs conséquences au niveau local.
    Pendant le repas, les animateurs sont passés de table en table pour proposer les jeux suivants aux élèves :

 

  • Jeu des saisons : les élèves ont tiré au sort un fruit ou un légume en plastique dans un panier à provisions. Ils devaient ensuite nommer ce fruit ou légume puis donner sa saison de récolte en Poitou-Charentes. L’animatrice questionnait les élèves afin qu’ils comprennent par eux même les enjeux.

Actions 2008 - 2017

Depuis 2008, le Département de la Vienne valorise les produits issus de l'agriculture locale dans les collèges par le biais de l'opération « Repas citoyen » en proposant un repas composé de produits locaux.

  • En 2009, 4 collèges du département ont démarré le projet "repas citoyens" : les collèges du Jardin des Plantes à Poitiers, Jean Jaurès à Gençay, René Descartes à Châtellerault et Bellevue à Dangé-Saint-Romain.
  • En 2010, ce projet a été suivi par 8 collèges de la Vienne : les 4 établissements engagés en 2009 puis les collèges François Rabelais à Poitiers, Romain Rolland à Charroux, Jean Macé à Châtellerault et Maurice Bedel à Saint Gervais-les-Trois-Clochers.
  • En 2011, ce projet a été suivi par 11 collèges : les 8 établissements engagés en 2010 puis les collèges Arsène Lambert de Lencloître, Isaac de Razilly à Saint-Jean-de-Sauves, Prosper Mérimée à Saint-Savin et Louise Michel à Lussac-les-Châteaux.
  • De 2012 à 2014, 16 collèges ont suivi la démarche : les 11 établissements engagés en 2011 puis les collèges André Brouillet à Couhé, Théophraste Renaudot à Saint-Benoît, France Bloch Sérazin à Poitiers, Camille Guérin à Vouneuil-sur-Vienne et Georges Sand à Châtellerault

Cette action a été renouvelée pour les trois années scolaires 2014-2015, 2015-2016 et 2016-2017 et a été menée par les Centres Permanents d’Initiatives pour l’Environnement (CPIE) Val de Gartempe et Seuil-du-Poitou.